Tatouage de la flamme olympique pour Londres 2012

olympic tattoo

Un tatouage comme souvenir des jeux de Londres 2012 laisse déjà un mauvais souvenir et va surement devoir être effacé alors que la cérémonie d’ouverture n’a pas encore eu lieu. Ce tatouage à effacer devrait servir d’alerte à tous ceux qui ne portent pas assez d’attention au choix du tatoueur !

Jerri Peterson a été invitée à porter la flamme olympique lors de son passage vers Londres pour la remercier de son action de bénévolat aux Etats-Unis. Jerri a voulu fêter l’événement en se faisant tatouer la flamme olympique avec le message “london 2012″ et Olympic Torch Bearer” (porteur de la flamme olympique). Elle souhaitait avoir un tatouage depuis des années mais n’avait jamais trouvé le sujet idéal pour son tatouage. Avec ce voyage en Grande-Bretagne et l’occasion unique de porter la flamme olympique aux cotés de nombreuses personnalités comme le chanteur de Black Eyed Peas Will I am, Jerri avait enfin trouvé le sujet idéal. Malheureusement, son tatouage des jeux Olympiques de Londres 2012 lui laisse un mauvais souvenir qu’elle va peut-être  devoir effacer : le tatouage a une faute d’orthographe évidente !!

Au lieu d’avoir les mots “Olympic Torch Bearer”  sur son bras, Jerri a maintenant un tatouage permanent avec le message “Oylmpic Torch Bearer”, la lettre Y étant placée avant la lettre L. Jerri avait pourtant réservée une séance avec un tatoueur réputé d’Atlanta aux Etats-Unis ou elle réside et elle avait demandé à une amie de l’accompagner. Malgré avoir fait ses recherches pour choisir ce tatoueur, elle va devoir affronter de longues séances de traitement au laser pour faire corriger ou effacer ce tatouage si elle décide de le changer ! Sur le coup, elle était ravie de son tatouage mais c’est seulement plus tard quand elle l’a montré à une amie que la réalité lui a sauté aux yeux.  Elle a alors appelé son mari qui s’est un peu moqué d’elle et de la situation incroyable dans laquelle elle se trouve.

Le tatoueur a proposé de corriger la faute d’orthographe sur son tatouage de Londres 2012 mais elle n’a pas encore accepté. Selon Jerri, il y a quand même une bonne nouvelle. Les britanniques à qui elle montre son tatouage lui offrent souvent une bière pour la consoler !  Elle gardera donc un bon souvenir de son passage aux jeux olympiques de Londres 2012.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.