Vers une interdiction des tatouages de Buddha en Thaïlande

tattoo buddha

La Thaïlande cherche à interdire les tatouages bouddhistes pour les touristes. Le ministre de la culture a déclaré que les touristes devraient être interdits de se faire tatouer des buddhas lors de leurs visites dans le pays  car cette pratique ne respecte pas la culture du pays.

Le ministre de la culture Niphit Intharasombat a confirmé que son ministère a reçu de nombreuses plaintes concernant des boutiques de tatouages qui proposent des tatouages de Buddhas et d’autres images religieuses pour des visiteurs qui ne sont pas Bouddhistes. Des millions de visiteurs se rendent en Thaïlande chaque année.

Selon le ministre, les touristes considèrent ses images comme des symboles non religieux et cherchent simplement à suivre une mode. Ils ne sont pas conscients du besoin de respecter la religion locale et ne se rendent pas compte qu’ils choquent les résidents bouddhistes du pays.

Il est vrai que les images de Buddha sont très à la mode depuis des années, pas seulement pour des tatouages mais aussi sur des posters et T-shirts. L’image est associée à la tolérance et symbole de pays et de recherche de la sérénité.  Un faible pourcentage des personnes qui se font tatouer un symbole Bouddhiste suivent cette religion.  Certains ne sont même pas conscients du besoin de respecter les croyances et la culture bouddhistes.

La Thaïlande est en majorité bouddhiste et les statues et images de Buddha sont considérées comme des objets de culte sacré. Le ministère est donc obligé de demander à toutes les boutiques de tatouage du pays de cesser cette pratique. De nombreux touristes seront déçus mais si on leur explique pourquoi cette pratique est interdite, ils comprendront certainement. Certains chercheront surement à en savoir plus sur le bouddhisme avant de choisir leur prochain tatouage. Pour l’instant, le ministère va demander la coopération des tatoueurs mais il se peut qu’une loi soit votée pour interdire cette pratique en Thaïlande.

Cette interdiction pourrait engendrer un manquer à gagner important pour les tatoueurs qui vont devoir trouver d’autres symboles et images populaires pour représenter un souvenir d’un voyage en Asie du sud est.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.